/Rétrospective/ Anbar

En 2015, Giulia Basaglia crée une exposition mêlant les arts à l’odorat et décide pour cela de construire un parcours multi-sensoriel autour d’une icône de la parfumerie : l’ambre gris.

Elle demande à l’artiste Clelia Tondini d’interpréter en peinture les accords olfactifs imaginés par Patrice Revillard, pour raconter les différentes formes de la matière, ainsi que ces utilisation au cours de l’histoire et à travers le monde.

De la mer aux palais, des entrailles du cachalot aux chambres des courtisanes, cette invitation au voyage est organisée en juin 2015 à Paris dans la galerie Artefact avant d’être reconduite en septembre de la même année à l’occasion des Rives de la Beauté.

 

Liens :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s