Pavillon Rouge – Jovoy (FR/EN)

Jovoy, emblématique parfumerie et marque parisienne, lance Pavillon Rouge, un parfum de conquête et d’aventure !

Photo source : jovoyparis.com

« Alors que la lumière du jour décline, une goélette s’apprête à amarrer. Ses lignes distinctives ne laissent aucun doute à l’œil aiguisé : « celui-ci est un Corsaire ou s’est trompé de rade ! », marmonnent les vieux du port. Lorsque le vent se lève, il n’y a plus d’équivoque, le Jolly Roger claque et siffle un Memento Mori qui rappelle que la vie est fragile, alors autant la vivre bien. À l’ombre du Pavillon Rouge, mieux vaut une existence courte, pourvu qu’elle soit intense  »

Pavillon Rouge est une création de Marie Schnirer, aux arômes ambrés et vanillés, où se mêlent le rhum et le whisky, les épices exotiques et les bois précieux…

Photo source : jovoyparis.com

« Ode à la vie. Il invite à conquérir le jour puis la nuit, sans peur et avec l’assurance de ceux qui bravaient la mort pour quelque fortune et une gloire légendaire. »

— ENGLISH version :

Jovoy, the famous parisian perfume shop, launch Pavillon Rouge, a perfume of conquest and adventure !

« As daylight starts to decline, a schooner is busy readying itself to dock. It’s distinctive lines leave no doubt to the sharpened eye of an onlooker. “This one must be a privateer…” mumble the old people assembled in the port as they gaze across at the looming warship; “he must have made a mistake, docking here!” As the wind rises there can be no more ambiguity for a Jolly Roger slams into view and whistles a Memento Mori that reminds us that life is fragile, so we must live it well. But here the skull and crossbones are emblazoned on a red flag, meaning a short but good life is better! »

Pavillon Rouge was created by Marie Schnirer. It’s a blend of rhum and whisky, exotic spices and precious woods wrapped in ambery notes.

Compagnie Royale des Indes Orientales – Eaux de Toilette

Pour la Compagnie Royale des Indes Orientales, nos parfumeurs Marie Schnirer, Patrice Revillard, et notre directeur de la création Yohan Cervi, ont  imaginé cinq parfums afin d’amorcer le périple de ce nom emblématique à travers un voyage olfactif à travers les océans.

 

© Compagnie Royale des Indes Orientales

 

Chacune de ces eaux de toilette ont été composées autour de matières premières naturelles rapportées des quatre coins du monde. Ces plantes extraordinaires sont magnifiées par des accords à la fois ciselés et osés, mais toujours faciles à appréhender et à porter.

Phoebus est un hommage à l’Eau de Cologne de tradition : fraîche, simple et élégante, pleine d’agrumes gorgés de soleil.

Néroli lointain est une composition audacieuse mêlant la fleur d’oranger aux notes rieuses et acidulées de l’ananas.

Eau verte, bouffée d’air vivifiante, végétale et aromatique, a été pensée comme une eau fraîche et bucolique, qui se réchauffe de muscs et de résines pour se fondre sur peau.

Santal sacré, inspiré d’un thé au safran dégusté dans le souk de Deira, est un boisé de caractère, oscillant entre des notes fumées et cuirées et la douceur d’un lait d’épices.

Cèdre blanc est un bois clair, moderne et enveloppant, tissé de notes irisées, de muscs et de violette. Relevé d’une pointe de cumin, ce végétal-animal a été pensé comme une « peau de bois », sensuelle et organique.

Visuels : Bérengère Valogne

 

Vous pouvez découvrir ces cinq eaux de toilette dans les boutiques parisiennes de la Compagnie Royale des Indes Orientales au 55, rue de Bretagne (75003) et prochainement au 187, rue de Grenelle (75007).

Site web

Balenciaga x Colette x Aether x Maelstrom

MAELSTROM s’associe à Aether pour parfumer l’exposition Balenciaga chez Colette Paris.

Pour mettre en odeur l’œuvre de l’artiste Yngve Holen, une Porsche Panamera découpée en quatre, notre parfumeur Marie Schnirer a imaginé un parfum aux notes de cuir fumé, de goudron et de vinyle auxquelles s’ajoute une légère note de violette.

Le parfum est diffusé au premier étage de la boutique Colette, 213 Rue Saint Honoré à Paris,  jusqu’au 5 août 2017.