L’Iris de Fath, Jacques Fath (english version)

During Esxence 2018, we had the great pleasure to unveil to the public L’Iris de Fath, reissue of the mythical Iris Gris by Jacques Fath. Launched in 1947, it was discontinued seven years later when the fashion designer who trained Hubert de Givenchy, Guy Laroche and Valentino, died.

L’Iris de Fath, reissue of l’Iris Gris by Jacques Fath

Result of more than one and half year of intense work, this oustanding perfume reborn thanks to the trust and the determination of Rania Naim, Creative Director of Jacques Fath, and with the support of Panouge. We are very proud of this fragrance which had to be the nearest of the original version. It was elected unanimously by blind testing by an expert panel of professionals and perfume passionates.

« The main components used in the original version were preserved as they shape the complexity and fullness of L’Iris de Fath. At the same time, we had to take different paths from those undertaken by Vincent Roubert to achieve the same effects and to provoke the same emotions. »

|Patrice Revillard, Perfumer|

Our passion for Perfume History and for the exceptional raw materials, and our excellent knowledges about vintage fragrances, allowed us to conclude this incredible project.

« All this was achieved by smelling the different Iris Gris vintage perfumes that were at our disposal, including the re-composition of the Osmothèque, made by Jean Kerléo. And by using our knowledges, our noses, without direct access to the formula, only for one purpose: to be able to smell again this masterpiece, proportioned in noble ingredients at a breathtaking level. »

|Yohan Cervi, Maelstrom’s Creative Director|

 

— Read also:

www.jacques-fath-parfums.com (EN)

Vogue Arabia, « The World’s most valuable perfume is reborn » (EN)

Colognoisseur, « L’Iris de Fath, the right way » (EN)

Fragrantica, Iris de Fath (EN)

Fragrantica, « Esxcence 2018 : Jacques Fath Iris Gris is back ! » (EN)

CaFleureBon, « Esxence 2018 : Jacques Fath L’Iris de Fath » (EN)

Premium Beauty News, « Parfum Jacques Fath, un renouveau sans limites«  (FR)

Les Echos Week-End, « L’iris est-il un mythe ?«  (FR)

L’Iris de Fath – Jacques Fath (version française)

A l’occasion du salon Esxence 2018, nous avons eu le plaisir de dévoiler au public, aux côtés de la marque Jacques Fath, L’Iris de Fath, recomposition du son célèbre Iris Gris, joyaux mythique de la maison de couture. Lancé en 1947, il disparaitra en 1954, en même temps que le couturier qui forma notamment Hubert de Givenchy, Guy Laroche ou Valentino .

L’Iris de Fath, réédition de l’Iris Gris de Jacques Fath

Fruit d’un an et demi de travail intense, ce parfum hors norme a pu renaître grâce à la confiance et la détermination de Rania Naim, directrice artistique de la marque Jacques Fath, et au soutien du groupe Panouge. Nous sommes très fiers de cette formule qui se devait d’être au plus proche de la version d’origine et qui a été élue à l’unanimité lors d’un vote à l’aveugle par un jury d’experts, regroupant professionnels et passionnés du domaine de la parfumerie.

« Les principales matières de la version d’origine ont été préservées car elles donnent à l’Iris de Fath, sa complexité et sa richesse. Nous avons cependant emprunté des chemins différents de ceux tracés par Vincent Roubert afin d’aboutir aux mêmes effets, pour provoquer les mêmes émotions. »

|Patrice Revillard, parfumeur|

Notre passion pour l’Histoire du parfum et les belles matières premières, ainsi que nos excellentes connaissances des parfums vintage nous ont permis de mener à bien cet incroyable projet.

« Avec les différentes versions vintages d’Iris Gris que nous avons sentis ou avions à notre disposition, dont la très belle recomposition de l’Osmothèque réalisée par Jean Kerléo, et grâce à nos connaissances de la parfumerie ancienne, sans accès direct à la formule, nous n’avions qu’un seul but : pouvoir de nouveau admirer et sentir ce chef-d’œuvre aux proportions en ingrédients à couper le souffle. »

|Yohan Cervi, directeur de la création|

— A lire aussi :

Fragrantica, L’Iris de Fath (FR)

www.jacques-fath-parfums.com (FR)

Premium Beauty News, « Parfum Jacques Fath, un renouveau sans limites«  (FR)

Les Echos Week-End, « L’iris est-il un mythe ?«  (FR)

Vogue Arabia, « The World’s most valuable perfume is reborn » (EN)

Fragrantica, « Esxcence 2018 : Jacques Fath Iris Gris is back ! » (EN)

CaFleureBon, « Esxence 2018 : Jacques Fath L’Iris de Fath » (EN)

Pavillon Rouge – Jovoy (FR/EN)

Jovoy, emblématique parfumerie et marque parisienne, lance Pavillon Rouge, un parfum de conquête et d’aventure !

Photo source : jovoyparis.com

« Alors que la lumière du jour décline, une goélette s’apprête à amarrer. Ses lignes distinctives ne laissent aucun doute à l’œil aiguisé : « celui-ci est un Corsaire ou s’est trompé de rade ! », marmonnent les vieux du port. Lorsque le vent se lève, il n’y a plus d’équivoque, le Jolly Roger claque et siffle un Memento Mori qui rappelle que la vie est fragile, alors autant la vivre bien. À l’ombre du Pavillon Rouge, mieux vaut une existence courte, pourvu qu’elle soit intense  »

Pavillon Rouge est une création de Marie Schnirer, aux arômes ambrés et vanillés, où se mêlent le rhum et le whisky, les épices exotiques et les bois précieux…

Photo source : jovoyparis.com

« Ode à la vie. Il invite à conquérir le jour puis la nuit, sans peur et avec l’assurance de ceux qui bravaient la mort pour quelque fortune et une gloire légendaire. »

— ENGLISH version :

Jovoy, the famous parisian perfume shop, launch Pavillon Rouge, a perfume of conquest and adventure !

« As daylight starts to decline, a schooner is busy readying itself to dock. It’s distinctive lines leave no doubt to the sharpened eye of an onlooker. “This one must be a privateer…” mumble the old people assembled in the port as they gaze across at the looming warship; “he must have made a mistake, docking here!” As the wind rises there can be no more ambiguity for a Jolly Roger slams into view and whistles a Memento Mori that reminds us that life is fragile, so we must live it well. But here the skull and crossbones are emblazoned on a red flag, meaning a short but good life is better! »

Pavillon Rouge was created by Marie Schnirer. It’s a blend of rhum and whisky, exotic spices and precious woods wrapped in ambery notes.

Compagnie Royale des Indes Orientales – Eaux de Toilette

Pour la Compagnie Royale des Indes Orientales, nos parfumeurs Marie Schnirer, Patrice Revillard, et notre directeur de la création Yohan Cervi, ont  imaginé cinq parfums afin d’amorcer le périple de ce nom emblématique à travers un voyage olfactif à travers les océans.

 

© Compagnie Royale des Indes Orientales

 

Chacune de ces eaux de toilette ont été composées autour de matières premières naturelles rapportées des quatre coins du monde. Ces plantes extraordinaires sont magnifiées par des accords à la fois ciselés et osés, mais toujours faciles à appréhender et à porter.

Phoebus est un hommage à l’Eau de Cologne de tradition : fraîche, simple et élégante, pleine d’agrumes gorgés de soleil.

Néroli lointain est une composition audacieuse mêlant la fleur d’oranger aux notes rieuses et acidulées de l’ananas.

Eau verte, bouffée d’air vivifiante, végétale et aromatique, a été pensée comme une eau fraîche et bucolique, qui se réchauffe de muscs et de résines pour se fondre sur peau.

Santal sacré, inspiré d’un thé au safran dégusté dans le souk de Deira, est un boisé de caractère, oscillant entre des notes fumées et cuirées et la douceur d’un lait d’épices.

Cèdre blanc est un bois clair, moderne et enveloppant, tissé de notes irisées, de muscs et de violette. Relevé d’une pointe de cumin, ce végétal-animal a été pensé comme une « peau de bois », sensuelle et organique.

Visuels : Bérengère Valogne

 

Vous pouvez découvrir ces cinq eaux de toilette dans les boutiques parisiennes de la Compagnie Royale des Indes Orientales au 55, rue de Bretagne (75003) et prochainement au 187, rue de Grenelle (75007).

Site web

Balenciaga x Colette x Aether x Maelstrom

MAELSTROM s’associe à Aether pour parfumer l’exposition Balenciaga chez Colette Paris.

Pour mettre en odeur l’œuvre de l’artiste Yngve Holen, une Porsche Panamera découpée en quatre, notre parfumeur Marie Schnirer a imaginé un parfum aux notes de cuir fumé, de goudron et de vinyle auxquelles s’ajoute une légère note de violette.

Le parfum est diffusé au premier étage de la boutique Colette, 213 Rue Saint Honoré à Paris,  jusqu’au 5 août 2017.

/Rétrospective/ Anbar

En 2015, Giulia Basaglia crée une exposition mêlant les arts à l’odorat et décide pour cela de construire un parcours multi-sensoriel autour d’une icône de la parfumerie : l’ambre gris.

Elle demande à l’artiste Clelia Tondini d’interpréter en peinture les accords olfactifs imaginés par Patrice Revillard, pour raconter les différentes formes de la matière, ainsi que ces utilisation au cours de l’histoire et à travers le monde.

De la mer aux palais, des entrailles du cachalot aux chambres des courtisanes, cette invitation au voyage est organisée en juin 2015 à Paris dans la galerie Artefact avant d’être reconduite en septembre de la même année à l’occasion des Rives de la Beauté.

 

Liens :