Compagnie Royale des Indes Orientales – Eaux de Toilette

Pour la Compagnie Royale des Indes Orientales, nos parfumeurs Marie Schnirer, Patrice Revillard, et notre directeur de la création Yohan Cervi, ont  imaginé cinq parfums afin d’amorcer le périple de ce nom emblématique à travers un voyage olfactif à travers les océans.

 

© Compagnie Royale des Indes Orientales

 

Chacune de ces eaux de toilette ont été composées autour de matières premières naturelles rapportées des quatre coins du monde. Ces plantes extraordinaires sont magnifiées par des accords à la fois ciselés et osés, mais toujours faciles à appréhender et à porter.

Phoebus est un hommage à l’Eau de Cologne de tradition : fraîche, simple et élégante, pleine d’agrumes gorgés de soleil.

Néroli lointain est une composition audacieuse mêlant la fleur d’oranger aux notes rieuses et acidulées de l’ananas.

Eau verte, bouffée d’air vivifiante, végétale et aromatique, a été pensée comme une eau fraîche et bucolique, qui se réchauffe de muscs et de résines pour se fondre sur peau.

Santal sacré, inspiré d’un thé au safran dégusté dans le souk de Deira, est un boisé de caractère, oscillant entre des notes fumées et cuirées et la douceur d’un lait d’épices.

Cèdre blanc est un bois clair, moderne et enveloppant, tissé de notes irisées, de muscs et de violette. Relevé d’une pointe de cumin, ce végétal-animal a été pensé comme une « peau de bois », sensuelle et organique.

Visuels : Bérengère Valogne

 

Vous pouvez découvrir ces cinq eaux de toilette dans les boutiques parisiennes de la Compagnie Royale des Indes Orientales au 55, rue de Bretagne (75003) et prochainement au 187, rue de Grenelle (75007).

Site web

Les 111 parfums qu’il faut sentir avant de mourir…

Yohan Cervi, directeur de la création du laboratoire MAELSTROM, vient de signer, à six mains avec Jeanne Doré, rédactrice en chef de la revue Nez, et Alexis Toublanc, co-fondateur de l’Olfactorama, un livre compilant les plus grandes créations de la parfumerie moderne : Les 111 parfums qu’il faut sentir avant de mourir.

De Jicky (1889) à Tabac Tabou (2015), vous pourrez découvrir et/ou re-découvrir ces jalons de la parfumerie grand public comme de la parfumerie de niche grâce à des descriptions historiques et olfactives détaillées et imagées ainsi que des anecdotes et des filiations.

Un pas de plus pour l’émergence d’une culture olfactive exigeante et accessible !

 

Editions Le Contrepoint/Nez

Acheter le livre : La Boutique Auparfum

Balenciaga x Colette x Aether x Maelstrom

MAELSTROM s’associe à Aether pour parfumer l’exposition Balenciaga chez Colette Paris.

Pour mettre en odeur l’œuvre de l’artiste Yngve Holen, une Porsche Panamera découpée en quatre, notre parfumeur Marie Schnirer a imaginé un parfum aux notes de cuir fumé, de goudron et de vinyle auxquelles s’ajoute une légère note de violette.

Le parfum est diffusé au premier étage de la boutique Colette, 213 Rue Saint Honoré à Paris,  jusqu’au 5 août 2017.

/Rétrospective/ Anbar

En 2015, Giulia Basaglia crée une exposition mêlant les arts à l’odorat et décide pour cela de construire un parcours multi-sensoriel autour d’une icône de la parfumerie : l’ambre gris.

Elle demande à l’artiste Clelia Tondini d’interpréter en peinture les accords olfactifs imaginés par Patrice Revillard, pour raconter les différentes formes de la matière, ainsi que ces utilisation au cours de l’histoire et à travers le monde.

De la mer aux palais, des entrailles du cachalot aux chambres des courtisanes, cette invitation au voyage est organisée en juin 2015 à Paris dans la galerie Artefact avant d’être reconduite en septembre de la même année à l’occasion des Rives de la Beauté.

 

Liens :

NEZ, La Revue Olfactive

Vous pouvez dès à présent retrouver en librairie le 3ème numéro de Nez, la revue olfactive, aux éditions du Contrepoint.

Retrouvez-y la planche botanique de notre parfumeur Patrice Revillard, qui met cette fois-ci à l’honneur le bourgeon de cassis, ainsi que le dossier historique de Yohan Cervi, notre évaluateur, dédié pour ce troisième numéro aux Années Folles et aux mythiques parfums qui les ont marquées.

Retrouvez NEZ sur www.nez-larevue.fr