Le Thé, Nolença (Fr/En)

« Une carte blanche pour le parfumeur, avec comme seule ligne directrice le thé et la complexité de ses accords. L’opportunité pour lui de s’exprimer pleinement et de porter un nouveau regard sur cette note. »

[Nolença, site internet]

Maelstrom est fier de participer à la naissance de la marque Nolença, à l’univers inspiré et rafraichissant.

Le Thé est une « eau universelle », multi-usages, pour le corps, l’ambiance et les textiles, mais avec une forte personnalité. Carte blanche pour le parfumeur, Nolença l’a voulu comme un exercice libre afin de traduire toute la richesse aromatique du thé. La composition a été imaginée en trois temps par Patrice Revillard : un accord explosif de thé Earl Grey laisse peu à peu la place à un lumineux thé au jasmin avant de se corser sur la note fumée d’un Lapsang Souchong. Quelques pointes chaudes et gourmandes, légèrement épicées, apportent de la profondeur et de la complexité.

Notes : Bergamote, Cardamome, Thé vert, Jasmin sambac, Thé noir, Notes fumées, Gaïac, Mousse de chêne.

 

— ENGLISH version :

« A carte blanche, with tea as the only guideline. The opportunity for the perfumer to express himself fully to take another look at this note. »

[Nolença, website]

Maelstrom is proud to participate in the birth of the inspired and refreshing brand Nolença.

Le Thé is an « eau universelle » but with a strong personnality. A multi-purpose fragrance conceived for body, atmosphere and fabrics. As a « white card » for the perfumer, Nolença wanted it as a free exercise to translate all the aromatic richness of tea. The composition was imagined in three stages by Patrice Revillard: an explosive accord of Earl Gray tea which introduces a bright jasmine tea before becoming darker with the smoky note of a Lapsang Souchong. Some hot and spicy notes, slightly gourmand, bring depth and complexity to the composition.

Notes : Bergamot, Cardamom, Green tea accord, Jasmine sambac, Black tea accord, Smoky notes, Gaiac wood, Oakmoss.

 

A lire aussi / Read also :

– Nolença : www.nolenca.com

 

Swing Feather, Nolença (Fr/En)

« C’est un moment de souffle et de bonheur. On prend le temps de regarder les joies du jour qui vient de passer, on profite de ce moment léger qu’est la tombée du jour en été. »

[Nolença, site internet]

Maelstrom est fier de participer à la naissance de la marque Nolença, à l’univers inspiré et rafraichissant.

Pour le parfum Swing Feather, dont le brief de départ était l’évocation de Toulouse par une chaude soirée d’été, Patrice Revillard a voulu traduire ce moment suspendu, propre à chacun, par une composition abstraite et impressionniste. Développé sous le nom de code « Peau d’été », ce parfum fait la part belle aux muscs, mêlés de cumin et de fleurs solaires, évoquant les peaux moites qui s’échauffent dans l’euphorie des soirées estivales. L’iris et la violette, clin d’oeil à la ville de Toulouse, apportent une douceur mélancolique au tableau, comme si l’on regrettait déjà ce moment qui passera trop vite.

Notes : Petitgrain, Iris, Violette, Cumin, Pittosporum, Clématite, Jasmin sambac, Muscs, Benjoin

 

— ENGLISH version :

« It’s a moment of happiness, we take the time to look at the joys of the day that has just passed. We enjoy this light moment : the end of the day in summer. »

[Nolença, website]

Maelstrom is proud to participate in the birth of the inspired and refreshing brand Nolença.

At the begining of the Swing Feather‘s story, the city of Toulouse, France, during the nightfall’s summer. Patrice Revillard wanted to translate this light atmosphere in a suspended time by an impressionist composition made of different notes evoking. Under the code name of « Summer skin », Swing Feather is composed around a blend of carnal musks, mixed with white solar flowers and cumin. A touch of orris and violet gives a melancholic softness to the perfume, as if we already regretted this moment that will pass too quickly.

Notes : Orris, Petitgrain, Violet, Cumin, Pittosporum, Clematis, Jasmine sambac, Musks, Benzoin

 

A lire aussi / Read also :

– Nolença : www.nolenca.com

 

Pavillon Rouge – Jovoy (FR/EN)

Jovoy, emblématique parfumerie et marque parisienne, lance Pavillon Rouge, un parfum de conquête et d’aventure !

Photo source : jovoyparis.com

« Alors que la lumière du jour décline, une goélette s’apprête à amarrer. Ses lignes distinctives ne laissent aucun doute à l’œil aiguisé : « celui-ci est un Corsaire ou s’est trompé de rade ! », marmonnent les vieux du port. Lorsque le vent se lève, il n’y a plus d’équivoque, le Jolly Roger claque et siffle un Memento Mori qui rappelle que la vie est fragile, alors autant la vivre bien. À l’ombre du Pavillon Rouge, mieux vaut une existence courte, pourvu qu’elle soit intense  »

Pavillon Rouge est une création de Marie Schnirer, aux arômes ambrés et vanillés, où se mêlent le rhum et le whisky, les épices exotiques et les bois précieux…

Photo source : jovoyparis.com

« Ode à la vie. Il invite à conquérir le jour puis la nuit, sans peur et avec l’assurance de ceux qui bravaient la mort pour quelque fortune et une gloire légendaire. »

— ENGLISH version :

Jovoy, the famous parisian perfume shop, launch Pavillon Rouge, a perfume of conquest and adventure !

« As daylight starts to decline, a schooner is busy readying itself to dock. It’s distinctive lines leave no doubt to the sharpened eye of an onlooker. “This one must be a privateer…” mumble the old people assembled in the port as they gaze across at the looming warship; “he must have made a mistake, docking here!” As the wind rises there can be no more ambiguity for a Jolly Roger slams into view and whistles a Memento Mori that reminds us that life is fragile, so we must live it well. But here the skull and crossbones are emblazoned on a red flag, meaning a short but good life is better! »

Pavillon Rouge was created by Marie Schnirer. It’s a blend of rhum and whisky, exotic spices and precious woods wrapped in ambery notes.

Les 111 parfums qu’il faut sentir avant de mourir…

Yohan Cervi, directeur de la création du laboratoire MAELSTROM, vient de signer, à six mains avec Jeanne Doré, rédactrice en chef de la revue Nez, et Alexis Toublanc, co-fondateur de l’Olfactorama, un livre compilant les plus grandes créations de la parfumerie moderne : Les 111 parfums qu’il faut sentir avant de mourir.

De Jicky (1889) à Tabac Tabou (2015), vous pourrez découvrir et/ou re-découvrir ces jalons de la parfumerie grand public comme de la parfumerie de niche grâce à des descriptions historiques et olfactives détaillées et imagées ainsi que des anecdotes et des filiations.

Un pas de plus pour l’émergence d’une culture olfactive exigeante et accessible !

 

Editions Le Contrepoint/Nez

Acheter le livre : La Boutique Auparfum